Donner accès aux droits de base, dont celui de bien manger, fait partie des missions portées par Optim’ism. L’association y contribue notamment avec les fermes maraîchères de Riantec et Pont-Scorff qui produisent chaque semaine jusqu’à 500 paniers de légumes bio destinés à nos adhérents.

Comme tous les jardins de Cocagne, nous nous sommes penchés depuis plusieurs années sur les questions d’accessibilité alimentaire, en permettant tout d’abord aux salariés accueillis sur nos fermes de s’abonner à moindre coût. Il était inconcevable que celles et ceux qui cultivent et récoltent chaque semaine nos légumes ne puissent pas en profiter eux-mêmes. Depuis 8 ans, le programme des Paniers Découvertes s’est élargi et touche chaque année de nouveaux publics pour rendre nos légumes bio et locaux accessibles à tous, et ainsi favoriser le « bien manger ».Concrètement, les Paniers Découvertes permettent aux foyers les plus modestes de s’abonner à notre offre de paniers à un tarif préférentiel (environ 30 % du tarif habituel), grâce au soutien d’un partenaire local et dans le cadre d’un programme d’aide alimentaire national porté par le Réseau Cocagne.

Sur le pays de Lorient, 7 communes sont désormais engagées dans ce dispositif. Après Riantec, Port-Louis, Locmiquélic, Quéven, Guidel et Lorient, c’est désormais Lanester qui a rejoint le programme en 2021. Avec un succès au rendez-vous : en 6 mois, ce sont déjà près de 40 familles Lanesteriennes qui ont pu s’abonner à nos paniers !

Autre nouveauté en 2021 : nous avons pu élargir notre offre à l’ensemble des salariés d’Optim’ism aux revenus les plus modestes. L’abonnement, jusqu’ici réservé aux personnes travaillant sur nos fermes, est désormais ouvert plus largement aux salariés de nos autres activités (Paysag’ism, Valorism, Ti Mouv, Ateliers d’Asphodèle…) ainsi qu’aux stagiaires et volontaires en service civique.

Du nouveau également chez les étudiants : en début d’année, l’Université de Bretagne Sud a élargi les capacités d’accès aux paniers livrés chaque semaine sur les campus, et a proposé des paniers à 2 € pour répondre à la crise sanitaire et aux difficultés rencontrées par les étudiants. Un nouveau partenariat a également été inauguré avec l’EESAB, les beaux-arts de Lorient, pour permettre là aussi un accès à nos paniers à moindre coût.

Au total ce sont près de 4500 paniers découvertes qui ont ainsi été distribués en 2021, auprès de 442 adhérents (habitants des communes partenaires, étudiants, salariés d’Optim’ism…).

En complément des distributions de paniers, des ateliers cuisine sont proposés afin de sensibiliser au bien manger, de faciliter l’appropriation des paniers et de faire découvrir des modes de consommation alternatifs, économiques et écologiques. Malgré les contraintes sanitaires, nous avons pu maintenir la plupart de nos évènements et proposer ainsi près d’une trentaine d’ateliers sur l’année, avec des intervenants et des thèmes variés : cuisine de saison, lactofermentation, cuisine avec les algues, les légumineuses, petits pots, nutrition…

En 2022, nous poursuivons notre démarche auprès de nouvelles communes et partenaires, pour continuer à élargir le dispositif et le rendre accessible au plus grand nombre. En parallèle, nous nous engageons dans une démarche de réflexion avec les acteurs du territoire pour questionner et repenser l’aide alimentaire. L’objectif est de trouver et activer les leviers permettant à tous d’accéder à une alimentation saine et durable.