Pour développer l’accessibilité à une alimentation de qualité et créer du lien social, l’équipe d’Optim’ism lance le projet Bocal & Brouette !

Des conserves avec « Bocal »

Le premier volet du projet, c’est l’organisation d’ateliers cuisine à destination des personnes en situation précaire.

Comment ça marche ? Lise et Najib, en charge du projet, récupèrent les invendus des fermes maraîchères du territoire (à commencer par les jardins de l’association). Puis ces légumes sont cuisinés et mis en bocaux lors d’ateliers avec les partenaires sociaux. A la fin, les participant·e·s repartent avec les conserves qu’ils ont préparées !

Lors d’ateliers avec le CHRS et le Safran (Sauvegarde 56), des bocaux de pesto et sauce tomate ont déjà été préparés avec les participant·es, et l’équipe peaufine ses recettes de ketchup, compote et autres surprises !

Des potagers avec « Brouette »

Le deuxième volet, c’est l’aide au développement de potagers ! L’équipe d’Optim’ism propose du prêt de matériel et des ateliers pour jardiner ensemble.

Au programme : chantiers participatifs pour installer des potagers chez des particuliers, mais aussi création de jardins vivriers sur des terrains non utilisés appartenant à des mairies et/ou structures sociales.

Des ateliers itinérants

Patience, patience… La caravane cuisine pour «Bocal» arrive dans quelques mois ! Ce sera l’occasion d’organiser des ateliers dans d’autres communes, mais nous vous en reparlerons…